PANCAKES SARRASIN (recette)

IMG_6195

 

Pour une dizaine de gros pancakes ou une montagne de petits !

 

Ingrédients :

200g de farine de sarrasin

3 bonnes c. à s. d’arrow-root

2 c. à c. bombes de levure

1 pincée de cannelle

Facultatif : 4 à 6 c. à c. de cacao en poudre

3 c. à c. de sirop d’agave (ou plus)

3 c. à s. de fromage blanc de soja

300 ml de lait de riz

Une pincée de sel

 IMG_6049

Dans un saladier, mélangez tous les ingrédients secs à l’aide d’une fourchette.

Ajoutez le sirop d’agave et le fromage blanc, mélangez à nouveau, puis incorporer petit à petit le lait en battant pour obtenir une pâte lisse et homogène. Normalement la pâte sera un peu épaisse (plus qu’une pâte à crêpe, moins d’une pâte à gâteau 😉 ).

Pas la peine de laisser reposer : vous pouvez mettre la poêle à chauffer, huiler légèrement pour les premiers pancakes et verser la pâte. Retournez les pancakes lorsqu’ils deviennent plus mâts et que les petites bulles se multiplient à sa surface.

Notes :

Moi aussi j’adore les pancakes chauds, mais ceux-ci gagnent à reposer un peu, ils en deviennent plus moelleux. Rien ne vous empêche de les reposer, cela dit !

Ils sont très peu sucrés, donc si vous les mangez nature, je vous conseille d’augmenter les quantités de sirop d’agave. Vous pouvez le remplacer par du sucre en poudre, doublez alors les quantités. Ou alors optez directement pour une version salée, c’est aussi très bon (dans ce cas, oubliez le chocolat, le sirop d’agave et la cannelle).

J’ai choisi de la farine de sarrasin car j’aime beaucoup son goût, mais vous pouvez aussi utiliser de la farine blanche pour cette recette.

Si vous n’avez pas de fromage blanc, vous pouvez le remplacer par de la compote (attention au parfum de la compote si vous choisissez de mettre tout de même du cacao : pomme/ poire ou banane irait probablement mieux qu’abricot…).

Vous pouvez utiliser un autre lait, celui d‘avoine est un peu épais et se marie très bien avec le sarrasin, mais vous devrez peut-être en mettre une larme en plus.

Publicités

CONFITURE ORANGE-POMELO (recette)

                A la base, je voulais faire une confiture au pamplemousse, mais je n’en ai pas trouvé. Cela dit, je pense que cette recette marche très bien en remplaçant le pomelo par un pamplemousse.

IMG_6057

 

Pour 2 petits pots (ou un gros)

 

Ingrédients :

2 oranges & 1 pomelo (environ 550g de pulpe et de jus)

10cl d’eau

280 à 300g de sucre blond

 IMG_6189

Zester les agrumes ( /!\ Utilisez des fruits bios, sinon zappez cette étape!).

Les éplucher et les débarrasser au maximum de leur peau blanche puis peser la pulpe et le jus obtenus. Les placer dans une casserole avec 50 à 60% de leur poids en sucre (la quantité de sucre est à adapter selon vos goûts) et 10cl d’eau.

Placer les fruits, le zeste, le sucre glace et l’eau dans une casserole à feu vif et porter à ébullition. Laisser bouillir 10 min puis baisser le feu et laisser cuire environ une heure à couvert.

Prélever environ 20cl de liquide à l’aide d’une cuillère.

Laisser cuire une heure à couvert. Si la confiture est encore trop liquide, prélever de nouveau 20cl de liquide.

Mettre en pot et laisser refroidir, servir avec des raisins secs.

Notes : Cette confiture est amère, c’est pour cela que je vous conseille de la servir avec des raisins secs. Si vous souhaitez la mixer, vous pouvez les mixer avec le reste de la préparation.

> Les quantités de sucre sont à ajuster selon vous goûts! Le plus simple est de goûter un peu en milieu de cuisson.

TABOULÉ DE QUINOA

                Une recette de printemps qui s’inspire du taboulé, à adapter selon les saisons avec des ingrédients du placard. Rapide et facile à préparer, que vous pouvez emporter en pique-nique.

 IMG_6051

Pour 4 personnes

Ingrédients :

1 grands verre de quinoa (ou 1 verre normal + ½)

2 grands verres d’eau (idem)

Un demi-concombre

2 carottes

Le jus d’un gros citron ou plus

Le zeste d’un agrume.

Une poignée de fruits secs (facultatifs)

IMG_6056

Faites cuire l’eau et le quinoa à couvert jusqu’à ce que toute l’eau soit absorbée (20 / 30 min) puis versez dans un saladier et laissez refroidir.

Une fois le quinoa refroidi, versez dessus le jus de citron. N’hésitez pas à augmenter les doses pour que le taboulé ne soit pas trop sec, surtout si vous aimez le citron.

Ajoutez le concombre et les carottes épluchés et coupés en morceaux puis le zeste du citron ou d’un autre agrume.

Gardez au frai jusqu’au moment de servir.

Dans une poêle sans matière grasse, faites revenir les fruits secs quelques minutes en remuant très souvent pour qu’ils ne brûlent pas.

N’hésitez pas à garnir votre taboulé en ajoutant d’autres légumes, des raisins secs, du citron confit…

Si vous trouvez ce taboué trop sec, servez-le avec une sauce expresse : mélangez de la crème liquide (ou du yaourt de soja, qui ne posera pas de problème avec les agrumes), une cuillère à café de moutarde, du sel et du cumin. Cette version crémeuse est un peu spéciale, mais aussi très bonne. N’abusez quand même pas sur les quantités de crème, au risque de cacher le goût des autres ingrédients.

Vous pouvez très bien utiliser du citron vert.

Pour une version hivernale, remplacez le concombre par un ou deux blancs de poireaux (gardez les verts pour une soupe, par exemple) que vous aurez préalablement laissés mariner dans du jus de citron et éventuellement un peu de vinaigre. Choisissez une orange pour le zeste. Vous pouvez également remplacer le jus de citron par du jus d’orange frai, à condition de manger ce taboulé immédiatement, car cette version se conserve moins bien.

Note : Pour le zeste, il est important de choisir des agrumes bios, si vous ne voulez pas vous intoxiquer.