RESSAC, compagnie Gare Centrale (théâtre)

Ressac est une pièce de théâtre aussi étrange qu’incroyable.

Tout d’abord, du théâtre d’objet.

Si vous ne connaissez pas le théâtre d’objet, sachez juste que celui-ci peut prendre des formes vraiment très variées. Si ça vous intéresse, vous trouverez plus d’informations à ce sujet visitant les liens que je vous laisse en fin d‘article. Ici, il s’agit de petits objets, de maquettes, de figurines et autres accessoires que les acteurs placent sur le table devant laquelle ils sont assis. Comme deux enfants qui jouent, ils déplacent ces éléments en nous contant une histoire.

« Once upon a time, a copple. »

Voici le leitmotiv de cette histoire, celle d’un couple qui a tout, tout perdu. Echoués sur une île, ils tentent alors de rebâtir leur richesse d’autrefois.

L’interaction entre les deux personnages est au top, autant que le passage d’une langue à l’autre. Parce que oui, cette pièce est bilingue : français / anglais. Anglophobes, ne vous enfuyiez pas, pour ce qui est de l’anglais, ça reste à un niveau tout à fait accessible. C’est de l’anglais de français, avec des mots en français quand c’est trop dur, avec un très bel accent français et tout. L’utilisation des deux langues constitue donc plus une situation comique qu’autre chose.

Entourés de toutes sortes de babioles, mais aussi de quelques effets spéciaux (*TIN-NIN-NIN-NIIIIN*), le théâtre qu’ils montent est impressionnant.

C’est un spectacle vraiment drôle et bien fait, mais pas seulement, alors si vous avez l’occasion de le voir, je vous le conseille.

Apparemment, ce spectacle est « la suite » d’un premier (appelé « Troubles »), qui ne passe malheureusement plus.

C’est assez dur de trouver des infos sur ce spectacle, mais il passe encore dans certaines villes, alors si vous le voyez à l’affiche près de chez vous, n’hésitez pas !

L’adresse de la compagnie : http://www.garecentrale.be/

Et vous ? Avez-vous vu l’un de ces deux spectacles ?

Avez-vous déjà vu un spectacle de théâtre d’objet ?

Plus d’informations sur le théâtre d’objet :

http://www.lintermede.com/theatre-objet-marionnettes-isabelle-bertola-paris-cuisine-manarf-analyse-critique-interview-piece.php (article présentant et questionnant les limites du théâtre d’objet)

http://agon.ens-lyon.fr/index.php?id=1936 (long entretien cité sur la source précédente)

http://www.cndp.fr/crdp-reims/poletheatre/service_educatif/theatredobjets.pdf (un « cours » plus classique, et plus long)

Si vous connaissez des liens intéressants ou si vous avez lu des livres à ce sujet, n’hésitez pas à les citer !

Publicités

LE CHÂTEAU DES ÉTOILES T.1, Alex Alice (BD)

1869 : La conquête de l’espace – Volume 1

Scénario et dessins d’Alex Alice

 couv chateau étoiles

                Je ne sais plus si j’en ai déjà parlé, mais je suis toujours déçue par le rendu des colorations numériques dans les bandes-dessinées. Si j’avais choisi cette BD, c’est justement pour ses dessins, dans le genre crayons gris et aquarelle, qui me plaisaient bien.

Le Château des étoiles raconte l’histoire d’une conquête de l’éther, d’une conquête spatiale à bord de ballons gonflables. L’histoire est plutôt sympa, mais je ne vais pas m’éterniser à ce sujet, parce que c’est assez dur de se prononcer sur un scénario après un seul tome.

Au début, j’ai été un peu déçue par la discordance entre dessin et ambiance de l’histoire. Comme je l’ai dit plus tôt, on a de (très beaux) dessins couleurs pastels, avec des cernés au crayon de couleur. La gestion des couleurs est très bonne, mais elle ne s’accorde pas vraiment avec l’histoire et l’aquarelle donne un côté un peu mou qui ne colle pas avec une histoire d’aventure. J’ai donc eu du mal à apprécier et l’histoire et les dessins. Cependant, tout est pardonné dans la dernière partie, notamment lors d’une scène sur fond de feu d’artifice, vraiment très réussie.

Pour ce qui est du dessin en soi, il est très appréciable, et les décors sont particulièrement travaillés (la première page cite un assistant perspective) : des châteaux, des montagnes, des ciels nuageux, tout le monde devrai trouver de quoi se satisfaire. Les personnages aussi ont de bonnes têtes, mais comme je l’ai dit, c’est surtout la couleur qui fait plaisir à voir.

Une bande-dessinée que je vous conseille pour son imagination dans les lieux créés et ses beaux dessins.

page chateau étoiles

Alors? Qui l’a lu? 🙂