TU DORS NICOLE, Stéphane Lafleur (film)

Avec Julianne Côté, Catherine St-Laurent, Francis La Haye, Simon Larouche, Godefroy Reding et Marc-André Grondin

 affiche tu dors Nicole

Tu dors Nicole, c’est un film qui sent bon l’été. Il raconte les vacances de Nicole, l’année de ses vingt ans. Il fait chaud, et le temps est long dans cette petite ville du Canada. Il y a quelque chose de lent et désertique dans ce film, qui représente assez bien la période estivale dans certains lieux. C’est un très beau film, qui nous offre un regard tendre (presque nostalgique) de cette vie.

Le film est en noir et blanc : un peu surprenant au début, mais on s’y habitue vite, d’autant que les images sont très belles. Ça fait du bien de changer un peu de temps en temps, et d’oublier les couleurs pour regarder différemment.

Dans le silence de la maison que ses parents lui ont laissée, va débarquer un frère, accompagné de son groupe de musique. Entre monotonie du quotidien et petits chamboulements, l’été s’écoule comme un ruisseau et Nicole rêve de ne rien faire, mais rien faire ailleurs.

Les personnages sont singuliers et touchants, ils pourraient être plus comiques dans un autre contexte, mais ce film a un côté un peu sérieux, presque absurde, qui les rend seulement très tendres. La musique suit bien l’histoire, sans en être spécialement marquante.

Enfin, j’ai beaucoup aimé la fin.

Un fim sensible, vraiment à voir.

Publicités