LES PROMENEURS SOUS LA LUNE, Zidrou et Mai Egurza (bande dessinée)

Une bande-dessinée en un seul tome, ça fait toujours du bien ! Je cherchais une BD sympa et j’ai eu la chance de tomber sur celle-ci.

les-promeneurs-sous-la-lune

Les Promeneurs sous la lune raconte donc l’histoire d’un homme et d’une femme qui se réveillent de nouveau dans le même lit. Oui, mais sans s’être couchés ensembles. Chaque nuit, pendant leur sommeil, l’homme parvient à se glisser chez elle, malgré les serrures et verrous.

Et si le somnambulisme était une maladie ? Qui plus est une maladie contagieuse ? C’est un peu le propos de cet ouvrage.

Bien sûr, on a ici l’inconvénient du one-shoot : certains resterons peut-être un peu sur leur faim. Les personnages sont attachants et on les quitte un peu trop tôt. Cela dit, le format court est très bien géré, il n’y a pas cette impression d’histoire raccourcie ou bâclée que l’on trouve parfois dans les histoires courtes ou en un seul tome. Ici, les auteurs prennent le temps de s’attarder sur les détails, nous racontent tout le superflu et le quotidien qui font le charme de l’histoire.

C’est une histoire qui est vraiment drôle et tendre, qui fait plaisir à lire.

Pour ce qui est des images, elles sont très belles. Les personnages ont de bonnes bouilles, et le héro masculin un superbe pyjama. La gestion des couleurs est vraiment plaisante, et dans l’ensemble, c’est plutôt doux et vivant, ce qui colle tout à fait au style de récit.

Un petit coup de cœur que je vous conseille donc. Vous ne vous plierez pas de rire devant cette BD, mais il y a de quoi faire sourire et apporter un peu de joie de vivre à votre journée.

Publicités

ENTRE CIEL ET TERRE T.1, Golo Zhao (BD)

ciel terre 6

Entre Ciel et terre est un manhua, c’est-à-dire l’équivalent chinois d’un manga. On suit ici l’histoire d’un jeune homme et les évènements étranges qui se bousculent autour de lui.

Au premier tome, on peut dire que l’histoire se met lentement en marche. On ne sait pas encore grand-chose, mais on devine seulement de quoi il s’agira probablement. Il faudra attendre la suite pour juger de l’histoire. Pour le moment, c’est un peu mou, mais pas ennuyant et la narration est bien faite.

livre

Je n’avais pas choisi ce livre pour ses dessins, d’autant que la couverture ne m’attirait pas spécialement. Cependant, je me suis beaucoup arrêtée sur les images, surtout au début de l’ouvrage. Les dessins sont simples mais travaillés et très beaux. C’est rare, dans ce genre de livres, d’avoir une dominante sombre, mais il y a ici de grands aplats noirs. D’un point de vue graphique, c’est très réussi, et les images de début de chapitre sont aussi très réfléchis, ils apportent souvent quelque chose à l’histoire, suggèrent ce qui n’est pas dit.

ciel terre 3

ciel terre

À suivre, donc, au moins pour le dessin de l’auteur. Le décor est bien mis place, reste juste à savoir ce que Golo Zhao en fera.

AYA DE YOPOUGON, Marguerite Abouet & Clément Oubrerie (BD)

Scénario de Marguerite Abouet, dessins de Clément Oubrerie

> Tomes 1 à 4

Le quotidien d’Aya et autres habitants de « Yop-City »

couverture aya couverture aya 2

Il y a donc Aya, toujours sérieuse, et ses amies, amis, cousins, cousines, parents et autres habitants du village. Une mosaïque de petites histoires et de personnalités, avec un bon rythme de narration, vraiment très agréable à lire. L’histoire est très riche en rebondissements, il se passe toujours quelque chose dans le quotidien des habitants de Yopougon.

Les dessins aussi sont très beaux. Je ne connaissais pas Clément Oubrerie, et je suis allée jeter un œil au reste de son travail ; selon moi Aya n’est pas ce qu’il a fait de mieux, mais j’avoue que je suis personnellement toujours déçue par ce genre de colorisations, un peu froide. Je ne dis pas que ses dessins pour Aya de Yopougon ne m’ont pas plu, mais qu’il a fait d’autres choses meilleures, et je lirai bien une autre de ses BD, la prochaine fois.

Dans l’ensemble, j’ai bien accroché à l’histoire et au style de dessin.

C’est donc une série très sympa que je vous conseille (en tous cas pour l’instant, je ne me prononce pas avant d’avoir fini la série).

J’ai aussi vu l’adaptation en film, il me semble, qui m’a bien plu; mais j’avoue ne pas m’en souvenir assez pour pouvoir vous en parler.

Et vous? Votre avis?